Comment décririez-vous votre entreprise ?
C’est une double disruption :
Une innovation économique : Openflow est la première plateforme qui permet d’interconnecter les archives (actifs immatériels) des professionnels du droit. Sous forme de marketplace, nous permettons aux entreprises, collectivités, avocats et autres juristes, de valoriser leurs archives dormantes, alors qu’elles pourraient être très utiles pour d’autres. Il s’agit bien des documents qui ont été vendus en prestation juridique une première fois. C’est l’économie du partage appliquée au droit.

L’innovation technologique : La pertinence d’Openflow est d’avoir établi un canal de vente juridiquement sécurisé qui respecte la déontologie, les droits d’auteurs, l’anonymisation des données, et qui propose des conditions générales de vente protectrices. La force d’Openflow est de miser sur la Blockchain pour son développement. Ainsi nous ambitionnons de doubler toutes les transactions sur la Blockchain, pour rapidement proposer une sécurité des transactions et un moyen de règlement des conflits qui soit plus efficace que les ordres juridiques classiques, surtout au plan international.

Pourquoi ce choix de produit / service ?
L’économie du droit est vieillissante et dépassée. Les richesses sont mal réparties entre les forces vives du milieu juridique. La vague numérique est en train de débuter dans la sphère juridique et les opportunités sont immenses. Le monde juridique va être profondément bouleversé dans les 15 prochaines années. Il faut saisir la balle au bond pour rééquilibrer les rapports humains. En effet, chaque professionnel du droit dispose d’une solide formation, connait bien son domaine, et devrait être épanoui dans sa vie. Or c’est un monde difficile, rugueux et inégalitaire. L’aridité de l’accès au savoir juridique et la hiérarchie très pyramidale des carrières freine l’épanouissement individuel.

C’est pourquoi Openflow permet à chacun de valoriser son travail en se passant d’intermédiaire. On rend à chacun la maîtrise de sa production juridique.

De plus, on décloisonne l’accès à la connaissance puisque chacun peut devenir son propre éditeur juridique et faire profiter les autres, à moindre prix, de son savoir-faire. C’est l’économie du partage de la connaissance appliquée au droit : l’Openflow !

Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ?
Openflow souhaite libérer le travail des juristes et ouvrir la connaissance du droit pour tous. Au niveau international.

Nous savons que nous touchons à quelque chose de disruptif qui va intéresser beaucoup de monde à l’avenir. Il y aura donc des concurrents qui vont débarquer, certainement plus forts et plus gros. Donc plus que le simple succès économique, nous souhaitons et aimons être des pionniers. Openflow a une ambition d’éclaireur. C’est comme ça que nous pensons être vraiment en phase avec l’humanité…. Lire l’intégralité de l’article

 

Source :

Sébastien Bourguignon – Blog Digital & Innovation


Lire l’intégralité de l’article
Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon